×

Otoplastie : Vous envisagez une chirurgie de l’oreille, voici ce que vous devez savoir


chirurgie des oreilles

L’otoplastie, également appelée épinglage des oreilles, est une intervention courante et simple qui peut être pratiquée sur une ou deux oreilles afin d’en équilibrer l’apparence et de mettre en valeur le reste de votre visage. L’intervention est souvent pratiquée sur des enfants en bas âge pour éviter les moqueries sur leur apparence. Le cartilage de l’oreille est le plus malléable chez les jeunes, mais cela ne signifie pas que l’opération est moins réussie à un âge plus avancé.

Soyons francs, votre tête est votre carte de visite, la première impression que vous donnez à toute personne que vous rencontrez. La plupart des gens considèrent l’apparence de leurs oreilles comme allant de soi, mais si les vôtres sont proéminentes, saillantes ou asymétriques, vous n’êtes peut-être pas aussi sûr de votre apparence que vous pourriez l’être. 

Si vous envisagez de subir une chirurgie des oreilles, voici quelques-unes des choses importantes à savoir. 

Le but de l’otoplastie

Bien que la chirurgie reconstructive puisse être nécessaire pour réparer les dommages causés par un traumatisme aux oreilles, l’otoplastie est généralement une procédure cosmétique. Il ne s’agit pas d’une chirurgie complexe, et la récupération n’est généralement pas difficile. Il existe plusieurs approches de la chirurgie des oreilles, et celle qui vous convient le mieux dépend de l’état que vous essayez de corriger et de l’apparence que vous souhaitez obtenir.

L’otoplastie permet de traiter une variété d’oreilles déformées. Les problèmes les plus courants traités par otoplastie sont les suivants :

Tout patient âgé de 5 ans ou plus est un candidat à l’otoplastie. À l’âge de 5 ans, l’oreille atteint plus de 85 % de la taille adulte. Le patient idéal est en bonne santé, ne souffre pas d’une maladie grave ou de conditions médicales susceptibles de nuire à la guérison et ne fume pas. Il est important que le patient ait une vision positive et des objectifs spécifiques d’amélioration tout en maintenant des attentes réalistes quant à ce qui peut être réalisé avec une chirurgie des oreilles.

Réalisation d’une otoplastie

Lorsque vos oreilles sont décollées, c’est généralement dû à une défaillance de la formation du pli anti-helical, qui attire les oreilles sur le côté de la tête. En général, l’otoplastie visant à corriger ce problème ne nécessite aucune incision. Le chirurgien divise, à l’aide d’une aiguille creuse, le cartilage de l’oreille. Puis, il remodèle l’oreille grâce à des sutures réalisées sous la peau. Le résultat est une oreille d’apparence naturelle avec peu ou pas de cicatrices après la guérison.

Préparation à l’otoplastie

Comme pour toute intervention chirurgicale, il y a des précautions à prendre et des préparatifs à effectuer pour garantir les meilleurs résultats. Le chirurgien passera en revue tous les médicaments que vous prenez quotidiennement et vous demandera d’interrompre temporairement ceux qui pourraient interférer avec l’intervention ou votre rétablissement. Arrêtez les médicaments antidouleur autres que l’acétaminophène deux semaines avant l’intervention et cessez également de prendre des compléments alimentaires à ce moment-là.

Si vous fumez, cette période de deux semaines doit également inclure l’abstinence de nicotine sous toutes ses formes. C’est également nécessaire pendant la période de récupération. En effet, la nicotine interfère avec la circulation sanguine normale, une fonction importante nécessaire à une bonne guérison.

Récupération après une otoplastie

Vous devrez probablement prendre quelques jours d’arrêt de travail. En effet, un pansement sera mis en place pendant 3 à 5 jours après l’intervention. Une fois ces pansements enlevés, vous porterez un bandeau en permanence pendant un mois. Cela facilitera le positionnement de vos oreilles pendant la cicatrisation. Au cours du deuxième mois, vous porterez le bandeau uniquement la nuit. 

De nombreux patients peuvent gérer la douleur postopératoire avec des analgésiques en vente libre. Mais le chirurgien pourra vous prescrire quelque chose de plus fort si nécessaire. Le cartilage des adultes étant moins malléable que celui des enfants, la récupération peut donc être plus inconfortable. Le chirurgien prescrira également des antibiotiques pour prévenir les infections postopératoires.

Le suivi

L’otoplastie a un taux de récidive assez élevé. Néanmoins, cela ne signifie pas que vous ne verrez pas les résultats que vous souhaitez. Les révisions pour affiner les résultats de l’otoplastie arrivent couramment. Elles s’effectuent en cabinet sous anesthésie locale. Néanmoins, 80 % des procédures d’otoplastie sont couronnées de succès.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter notre page sur l’otoplastie. Vous pouvez également nous demander un devis en cliquant sur ce formulaire.