×

Sleeve gastrique: 8 conseils pour se préparer pour une sleeve


sleeve gastrectomie tunisie

Nous vous proposons ici de nombreux conseils qui vous faciliteront l’expérience de votre sleeve gastrique et la rendront aussi agréable et positive que possible.

Pour toute procédure chirurgicale planifiée et choisie, il est toujours conseillé de connaître les aspects que vous, en tant que patient, pouvez ou devez prendre en considération pour apporter un élément positif à l’évolution du processus peropératoire et postopératoire.

Il s’agit de nombreuses informations, mais il est très pratique pour vous de prendre ces conseils comme une bonne base pour votre planification et d’avoir une idée plus claire de la préparation de votre sleeve gastrectomie.

  1. Restez en contact permanent avec votre chirurgien bariatrique

Garder un contact proche, soit directement avec votre chirurgien bariatrique, soit au moins avec le coordinateur des patients, est la base du succès de votre sleeve gastrique. C’est également la base de tous les conseils suivants dans cet article.

Si vous voulez obtenir les meilleurs résultats pendant et après votre opération, il est très important que la communication avec le groupe bariatrique soit la plus étroite possible, car de nombreux aspects importants doivent être pris en compte dans le cadre de la préparation de l’opération de la sleeve gastrique.

Cela permettra d’éviter les malentendus qui pourraient affecter votre évolution pendant et après l’opération. Nous vous conseillons de suivre à la lettre toutes les recommandations qui vous sont faites.

Chaque groupe bariatrique gère ses patients de manière différente et il serait impossible de se fier aux recommandations d’amis qui ont subi l’opération eux-mêmes ou de forums de patients ayant subi une opération de sleeve gastrique où chacun expose son expérience personnelle. Il est utile de savoir ce que font les autres, mais il sera toujours plus important de s’en tenir aux instructions de ceux qui vous opéreront.

  1. Arrêter de fumer avant votre opération gastroplastie

Si l’on considère que l’objectif final de la gastroplastie est d’améliorer la santé, il est préférable de profiter de cet évènement pour changer de manière significative les habitudes qui affectent votre santé.

Le tabagisme est un facteur déterminant dans la santé d’un individu. Puisque vous allez subir une intervention chirurgicale importante, il est recommandé de pouvoir également arrêter de fumer. Si malgré vos efforts cela vous semble impossible, essayez de cesser de fumer temporairement.

Le moment idéal pour arrêter de fumer est un mois avant l’opération. Cela donnera à votre corps une chance de “se remettre” de l’agression que le tabac représente. Notamment pour vos voies respiratoires.

Dans la période postopératoire, il est tout aussi important de ne pas fumer. Pour réduire au maximum les risques de complications postopératoires tels que: le développement d’une atélectasie (affaissement du poumon) ou d’une pneumonie (infection pulmonaire).

Arrêter de fumer permettra également une cicatrisation optimale de vos incisions et surtout de votre estomac. Le temps minimum recommandé pour éviter de fumer est de nouveau, un mois après l’opération.

Une des complications qui représente le plus grand risque due au tabac est la présence d’une fuite gastrique. La cigarette vous expose à une réduction du flux sanguin vers tous vos organes, entraînant un processus de guérison inadéquat. En conséquence, il peut y avoir la formation éventuelle d’une fistule (un trou dans l’estomac). La plupart des cas de fistule, nécessite une réintervention chirurgicale.

Par conséquent, dans l’idéal, abandonnez la cigarette définitivement. Mais si vous vous en pensez incapable, évitez au moins de fumer pendant 30 jours avant et après votre opération.

  1. Sleeve gastrique et alcool

Dans le cas de l’alcool, contrairement à la cigarette, il n’est pas si important d’arrêter quelques temps avant l’intervention. Sauf si vous avez un problème de boisson et que vous avez tendance à ingérer de l’alcool régulièrement ou quotidiennement.

Si vous consommez peu d’alcool (un verre de vin par jour par exemple), vous pouvez arrêter quelques jours avant l’intervention. Mais pour éviter tout malaise à l’estomac, l’idéal serait de l’arrêter au moins une semaine avant l’intervention.

Il convient de noter que l’alcool (tout type de boisson alcoolisée) est généralement riche en calories et, étant liquide, il passe facilement à travers la sleeve, de sorte qu’après l’intervention, vous devez modérer la quantité d’alcool que vous consommez.

En outre,  les patients subissant un processus de perte de poids sont plus sensibles aux effets de l’alcool. En effet l’alcool se métabolise dans le foie. Or celui-ci sera déjà bien occupé à transformer le tissu graisseux en énergie. Vous devez donc faire attention à la quantité d’alcool que vous consommez après votre opération.

  1. Que faut-il manger avant l’opération gastrectomie ?

Ce point varie fortement en fonction du groupe bariatrique que vous choisissez. Cependant, l’idée générale est la même, chaque patient ayant un indice de masse corporelle significatif devrait suivre un régime préopératoire, qui devrait être fourni par votre chirurgien bariatrique.

Pour les patients qui peuvent manger normalement, évitez de manger des aliments solides après 20 heures ou boire après minuit la veille. Là encore, cela peut varier en fonction du chirurgien que vous choisissez.

Il est également important qu’après votre opération de sleeve gastrectomie, vous suiviez un régime alimentaire approprié, riche en protéines, vitamines et minéraux, dans le but d’avoir la meilleure condition de santé possible, car l’opération elle-même représente une “agression” pour votre corps et vous devez donc vous préparer avec des conseils nutritionnels appropriés.

Vous devriez éviter :

Enfin, une bonne pratique à adopter consiste à ingérer des liquides à petites gorgées et à bien mâcher chaque bouchée de votre nourriture. Cela vous préparera mentalement après l’opération de sleeve gastrique, puisque l’intervention elle-même vous obligera à le faire, au moins les premières semaines. De plus, le simple fait de manger lentement permet de manger moins et de perdre du poids à long terme.

×

Powered by WhatsApp Chat

×