×

Canthopexie et canthoplastie : comment avoir des yeux en amandes


Canthopexie et canthoplastie

Le phénomène des “yeux en amandes” gagne en popularité. En effet, cette tendance est due à des mannequins, acteurs et influenceurs. Ces derniers cherchent à transformer la forme de leurs yeux, en les maquillant ou en les opérant.

 

Grâce à des modèles et des personnalités influentes comme Kendall Jenner, Bella Hadid et Emily Ratajkowski, la tendance des “yeux en amandes” gagne en popularité sur les réseaux sociaux et au-delà. Les gens cherchent à transformer la forme de leurs yeux en utilisant tous les moyens possibles, du maquillage à la chirurgie.

 

Les options chirurgicales pour obtenir ce qu’on appelle des “yeux en amandes” comprennent la blépharoplastie (aussi appelée chirurgie des paupières), la canthopexie et la canthoplastie – ces deux dernières vont resserrer la paupière inférieure et soulever le coin extérieur des yeux. Ces trois méthodes ont longtemps permis de traiter et corriger les signes de vieillissement. Néanmoins, de plus jeunes patients se tournent désormais vers ces options pour obtenir une forme d’œil en amande plus prononcée.

 

Dans cet article, nous verrons en détail en quoi consistent la canthopexie et la canthoplastie.

 

Canthopexie vs. canthoplastie

La canthopexie et la canthoplastie sont des opérations chirurgicales qui ciblent le coin externe de l’œil (canthus). Le canthus est le point où les paupières supérieures et inférieures se rencontrent. Ces interventions peuvent être effectuées pour des raisons thérapeutiques et esthétiques, mais ont chacune leurs caractéristiques :

 

 

 

Tandis que la canthoplastie permet de corriger ou d’améliorer  une chirurgie oculaire antérieure, la canthopexie s’effectue en combinaison d’autres procédures. En effet, c’est une procédure qui consiste à resserrer le tendon canthalien latéral pour soutenir la paupière inférieure. La canthopexie s’effectue souvent de pair avec une blépharoplastie de la paupière inférieure.

 

La canthopexie va donc affiner le résultat de la blépharoplastie. Elle va permettre de préserver la forme de la paupière inférieure sans l’altérer. En effet, si la paupière inférieure n’est pas soutenue après une blépharoplastie, elle va être tirée vers le bas, ainsi la canthopexie permet le maintien de la paupière de façon optimale.

 

Combien de temps de récupération pour la canthopexie et la canthoplastie?

Comme les procédures ont des niveaux différents d’invasion, la récupération qui y est associée est également différente. La canthopexie est une procédure en ambulatoire, son rétablissement est généralement rapide, surtout lorsqu’elle est effectuée seule. Il y a quelques sutures dans le coin extérieur de la paupière, et sont retirées en une semaine environ. La douleur et les ecchymoses sont généralement minimes. Bien evidémment, si l’on procède à une canthopexie avec une procédure supplémentaire, cela aura un impact sur le rétablissement.

 

Une canthoplastie, quant à elle, implique un peu plus de temps de repos et de récupération. Les patients présentent des ecchymoses et gonflements pendant une semaine à dix jours. Après cette période de repos, la plupart des activités normales peuvent reprendre. Il est préférable d’éviter ce qui peut causer une fatigue oculaire pendant les premiers jours suivant l’opération. Les lentilles de contact sont également déconseillées pendant quelques semaines postopératoires. La guérison complète prend généralement un mois ou plus.

 

Résultats de la chirurgie des yeux :

Les résultats de la canthopexie sont plus fins que ceux de la canthoplastie, bien que les deux permettent de resserrer le coin de l’œil. Après la résorption des ecchymoses et les gonflements en sept à dix jours, les patients ayant subi une canthopexie peuvent généralement s’attendre à obtenir un œil plus en forme d’amande.Alors que ces interventions peuvent être effectuées dans le cadre d’une chirurgie de rajeunissement plus importante, elles sont maintenant recherchées par des patients plus jeunes qui cherchent à reproduire la forme allongée de l’œil.

Risques liés à la canthopexie et à la canthoplastie

Comme pour toute opération chirurgicale, il y a un niveau de risque. Pour ce qui est de la canthopexie et la canthoplastie, l’asymétrie est le principal point à surveiller.

C’est pour cela que les chirurgiens préfèrent généralement utiliser ces interventions à des fins reconstructives plutôt que pour un rajeunissement esthétique.

Chez les patients plus jeunes, il est possible de procéder à une chirurgie de révision en aval, car la peau va perdre de son élasticité avec l’âge. Il est de la plus haute importance de trouver un praticien qui connaisse bien la zone orbitale, comme un chirurgien oculoplastique.

 

Parmi les alternatives qui offrent un résultat similaire à celui des yeux en amandes pour les jeunes patients, on trouve les liftings frontaux chirurgicaux et non chirurgicaux. Selon la technique utilisée, l’intervention peut relever la partie extérieure du front, soulever les paupières tombantes, lisser le front et élargir les yeux. La consultation d’un professionnel certifié vous garantira le meilleur traitement possible.