×

Chirurgie génitale féminine


chirurgie intime tunisie

Depuis une quinzaine d’années, la chirurgie génitale féminine devient de plus en plus populaire. Qu’elle soit esthétique ou reconstructrice, La plastie génitale comporte de nombreuses procédures impliquant différentes zones. En effet, il existe: la chirurgie des lèvres (labioplastie, nymphoplastie), la clitoridoplastie, l’hymen, le pubis et le périnée postérieure. Parmi ces procédures, la labioplastie ou nymphoplastie est la plus populaire, cette intervention permet de réduire les petites lèvres. 

 

La nymphoplastie: en quoi consiste-t-elle? 


La nymphoplastie ou labioplastie est une intervention chirurgicale, dont l’objectif est de réduire les petites lèvres en découpant l’excès cutano-muqueux, en prenant soin de garder son aspect initial et d’éviter de sectionner les tissus nerveux. Enfin le chirurgien recoud la lèvre sectionnée avec des points de suture. Il procède ensuite de la même manière pour l’autre lèvre afin d’établir une certaine symétrie. 

La nymphoplastie est généralement exécutée sous anesthésie locale, l’intervention est courte (entre 30 et 45 minutes) et est techniquement facilement réalisable. Cette intervention reste néanmoins pas anodine et un chirurgien expérimenté doit s’en acquitter car les dommages sur cette zone sont difficilement réparables. Les patientes peuvent néanmoins reprendre une activité sexuelle au bout 3 semaines.

Cette chirurgie s’adresse principalement aux femmes souffrant de lèvres trop développées ou hypertrophique. Il est important de noter que cette intervention n’a qu’un but esthétique en réduisant la taille des petites lèvres, elle n’a pas pour but d’augmenter le plaisir lors d’un rapport. 

 

L’hyménoplastie: la reconstruction de l’hymen

La chirurgie de reconstruction de l’hymen ou hyménoplastie, est une intervention chirurgicale permettant la reconstruction de l’hymen, sans trace visible. 

L’hymen est une fine membrane qui obstrue plus ou moins le vagin chez la femme vierge. Cette chirurgie a donc pour but de redonner anatomiquement une nouvelle virginité. Il existe généralement deux cas de figure chez les patientes ayant recours à l’hyménoplastie

Cette intervention chirurgicale dure en générale une trentaine de minutes, en anesthésie locale et n’est pas douloureuse. 

La reconstruction de l’hymen se fait en incisant la muqueuse à la partie inférieure du vagin, avec une plastie locale. Si ce dernier est assez grand il suffit simplement de suturer l’hymen à l’aide des reliquats déjà présents. Sinon, il est alors nécessaire de passer par des techniques de reconstruction, à l’aide de lambeaux de muqueuse vaginale.

Un repos de 3 à 4 jours est recommandée après l’hyménoplastie, tout en évitant les activités physiques lourdes pendant environ 1 mois. Le résultat définitif de l’intervention est visible au bout de 2 mois. 

 

La vaginoplastie ou le lifting du vagin

Le lifting du vagin ou vaginoplastie est une intervention chirurgicale ayant pour but de permettre un “rajeunissement” du vagin. En effet, la vaginoplastie permet de restaurer le vagin et le périnée suite à un relâchement ou une distension du vagin. Le lifting du vagin offre donc tonicité après la ménopause ou un accouchement, généralement pour retrouver une sexualité harmonieuse.

Le périnée est le muscle élastique qui supporte le poids supérieure du corps. Son elasticité joue un rôle crucial dans la sexualitée féminie. En effet, ses propriétés d’ouverture et de contraction participe lors de la pénétration, mais également du contrôle de la vessie. Cette élasticité peut être perdu à cause d’accouchements successifs (notamment par voie basse), un surpoids, la ménopause… Les dégâts les plus importants apparaissent généralement après le premier accouchement.

Chez les femmes les plus jeunes, une vaginoplastie permet de faire à cette perte de tonicité, entraînant des troubles sexuels assez gênants: perte de sensations, sécheresse vaginale, incontinence etc…

Pour les femmes plus âgées ou certains cas graves, la vaginoplastie va permettre de faire face aux prolapsus (descente) de la vessie, l’utérus ou encore le rectum.

 

La vaginoplastie: Quels avantages et comment se déroule la procédure?

La vaginoplastie va donc permettre de reconstituer la sangle musculaire, assurant la tonicité et la contractilité du vagin. La patiente pourra constater les bénéfices de l’intervention après 3 mois, tels que:

 

Cette intervention se fait sous anesthésie générale, elle dure en moyenne environ 1h – 1h30. La vaginoplastie se fait en plusieurs étapes:

  1. Tout d’abord, à l’aide d’un fil résorbable, le chirurgien va resserrer et suturer les muscles du périnée, permettant ainsi de reconstituer la sangle musculaire
  2. Une plastie vaginale est ensuite effectuée, celle-ci va permettre de resserrer le vagin en le refermant vers le bas pour avoir une ouverture plus étroite
  3. Un lipofilling peut également être effectué (injection de masses graisseuses) afin de rajeunir et raffermir le vagin et les grandes lèvres. Le lipofilling permet également d’améliorer la sensibilité du vagin
  4. D’autres interventions peuvent être également combinée à la vaginoplastie tels que: la nymphoplastie, l’amplification du point G, la correction d’une cicatrice d’épisiotomie, ou encore la pose d’une bandelette contre l’incontinence d’effort

La période de convalescence de la vaginoplastie est de 4 à 6 jours, avec une période d’abstinence sexuelle de 4 à 6 semaines. Les suites sont généralement peu douloureuses et traités à l’aide de la prise d’antalgiques. Il faut également éviter les efforts physiques lourds pendant 1 mois.

 

La chirurgie génitale féminine couvre de nombreuses techniques, diverses, aussi bien dans leurs domaines d’applications. Que ce soit pour des raisons esthétiques, pour retrouver une sexualitée satisfaisante ou encore pour des convenances personnelles, la chirurgie génitale féminine permet d’avoir une application aussi bien esthétique que reconstructrice selon les cas.

×

Powered by WhatsApp Chat

×