×

Chirurgie esthétique réparatrice post-accouchement : Mommy Makeover


Mommy Makeover

De plus en plus de femmes pensent à recourir à la chirurgie esthétique réparatrice après leur accouchement. L’intervention vise à effacer certaines marques de la grossesse, au niveau du ventre, visage et de la poitrine. En effet, les vergetures, un visage fatigué, un ventre plus flasque, peuvent déprimer une femme après un accouchement. Certaines d’entre elles décident donc de sauter le pas et de corriger ces défauts à l’aide de la chirurgie esthétique.

Afin de répondre à cette demande, une expression venue tout droit des Etats-Unis “Mommy Makeover” est le nom donné aux différentes interventions permettant de répondre aux besoins de ces femmes.

 

La chirurgie post-accouchement: quand et pour qui?


Complexées par leurs silhouettes, les patientes ayant recours à ce type d’intervention veulent gommer certaines imperfections comme dit précédemment. En effet, une grossesse peut laisser des séquelles au niveau des seins, du ventre, ou encore des parties génitales. 

Si la demande est devenue croissante, ce type d’intervention à toujours existé. Avant d’envisager une telle intervention, il est préférable d’attendre d’avoir la dernière grossesse pour le faire. Cela permet de pratiquer celle-ci une seule fois, plutôt que de la répéter après chaque grossesse.

De plus les résultats pourraient être ternis en cas de nouvelle grossesse. D’ailleurs les séquelles physiques seront plus visibles après plusieurs grossesses. Cependant, vous pouvez tout à fait envisager une nouvelle grossesse après l’intervention et la mener à bien. 

Lorsque le désir de l’opération est bien ancré, il est préférable d’attendre 6 mois après la grossesse que le corps se remette naturellement avant d’envisager l’intervention. Pendant cette période, le corps va se remettre doucement et donne assez de temps à la maman de s’habituer à son nouveau corps, pour lui permettre de prendre une décision définitive.

Il est important de noter que de nombreuses modifications vont se faire durant ces 6 mois, notamment au niveau du ventre. Pour ce qui est d’une intervention au niveau des seins, il est préférable d’attendre 6 mois après la fin de l’allaitement au sein.   

 

Chirurgie esthétique réparatrice post-accouchement, c’est quoi exactement?


Le grand avantage de la chirurgie après grossesse est de combiner plusieurs recours chirurgicaux en une seule intervention, sur plusieurs parties du corps. Cela permet un gain de temps considérable d’un point de vue logistique, aussi bien pour les patients que pour les chirurgiens.

Selon les cas, une combinaison de plusieurs procédures chirurgicales peuvent intervenir au cours de l’intervention, les plus demandées étant:

 

Le Mommy Makeover: une sécurité stricte pour éviter toutes complications pour les patientes

 

La chirurgie post accouchement implique plusieurs procédures combinées pendant de longues heures (3 à 6 heures), des règles de sécurité et des précautions strictes sont nécessaires. 

La patiente doit préférablement être en bonne santé, présenter un bilan hématologique et de coagulation normaux, mais aussi un risque de saignement modéré. La patiente doit également ne pas souffrir d’insuffisance rénale, de pathologie cardiovasculaire, de diabète ou quelque autre pathologie chronique. 

Parmi les autres contre-indications, nous pouvons également citer: 

Il faut prévoir une convalescence d’environ 1 mois, avec 10 jours de repos total après l’opération. Si la patiente veut reprendre une activité sportive, elle est envisageable à partir de 3 mois. 

 la chirurgie esthétique réparatrice, permet donc de corriger les imperfections qui peuvent apparaître après une grossesse. Avec la combinaison de plusieurs procédures réalisés en 1 seule intervention, un gain de temps considérable et le fait de corriger plusieurs parties du corps pour le patient expliquent la popularité grandissante du Mommy Makeover.

Les résultats sont généralement appréciables après la cicatrisation et la disparition des oedèmes au bout de quelques semaines et sont très satisfaisants. Il faut enfin garder à l’esprit qu’il est préférable d’envisager ces interventions après la dernière grossesse afin de pas altérer les résultats.